RDC : la BCC interdit aux cambistes d’afficher publiquement le taux de change
Tableau affichant le taux de change dans la ville de Kinhsasa. Ph/droits tiers

La Banque Centrale du Congo (BCC) a, dans un communiqué de presse paru le 04 août dernier, rappelé aux cambistes et bureaux de change agréés, que les cours de change ne peuvent être affichés qu’à l’intérieur et non à l'extérieur comme c’est le cas à travers le pays.

“L'Institut d'Émission rappelle que les Bureaux de Change et les Cambistes manuels personnes physiques sont tenus d'afficher leurs cours de change exclusivement à l'intérieur de leurs locaux. Aussi, la Banque Centrale du Congo souligne-t-elle que les personnes physiques ou morales non agréées pour effectuer le change manuel ne peuvent, en aucun cas, s'adonner à l'affichage des cours de change acheteur et vendeur” lit-on dans le communiqué.

La BCC invite les autorités compétentes à prendre les dispositions idoines pour mettre fin à cette pratique.

“A cet effet, en conséquence, elle invite les Autorités politico-administratives, de la Police Nationale Congolaise et Judiciaires à prendre toutes les dispositions qui s'imposent pour mettre fin à cette pratique illégale qui favorise la spéculation sur le cours de la monnaie nationale, avec un impact nuisible sur la stabilité du cadre macro-économique”, conclut le communiqué.

Il s’est observé au cours de cette semaine des fluctuations du taux de change sur le marché. En début de semaine, le Franc congolais a connu une forte appréciation avant de voir son cours rechuter face aux dollars.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une