RDC-Beni : un policier tué dans une attaque armée contre un commissariat de la police à Mangina
Illustration. Un policier dans la rue de Goma lors d'une manifestation contre le pouvoir.

Un policier a été tué lors d’une attaque d’hommes armés non identifiés dans la nuit de jeudi à ce vendredi 7 août contre un commissariat de la Police nationale congolaise (PNC) dans la commune rurale de Mangina, au Nord-Kivu. Maninga est situé à 30 kilomètres à l'ouest de la ville de Beni, dans le territoire du même nom.

Selon le bourgmestre de la commune, l’arme du policier tué a été emportée par les assaillants.

« Ces malfrats étaient munis des lances, des machettes, des flèches et même des armes à feu. Les policiers commis à la garde étaient au nombre de deux, mais ils ont réussi à tuer un policier et emporter son arme, l'autre policier a pris fuite suite parce que les assaillants étaient en surnombre », a dit à ACTUALITÉ.CD, Éphrem Kandondo, bourgmestre de la commune rurale de Mangina qui cite également un autre cas de meurtre il y a près d’un mois à Kyanzaba.

Mangina, épicentre de la 11 épidémie d’Ebola qui a duré près de deux ans avait connu l’année dernière un activisme des miliciens qui s’étaient notamment illustrés par des attaques contre des centres de traitement d’Ebola (CTE). Plusieurs morts dont des agents de santé étaient enregistrés.

Dans cette zone, des miliciens dirigés par « Angélus » sont actifs. Ils ont même installé leur quartier général dans le village de Kisasa, à 10 kilomètres de Mangina. D’après plusieurs sources, ils ont établi une administration locale, ils perçoivent des taxes auprès de la population.

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une