Kananga : des jeunes incendient la maison d'un policier soupçonné de participation au meurtre d'un pasteur
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Des jeunes du quartier Katoka 3 dans la commune du même nom ont mis le feu ce vendredi 7 août en fin de matinée à la maison d'un policier soupçonné d'avoir participé au meurtre jeudi dernier dans la nuit d'un pasteur d'une église de réveil, rapportent des témoins de l'évènement.

“ Ils sont arrivés en nombre et en colère disant qu'ils recherchaient un certain Didier non autrement identifié qui aurait participé au meurtre du pasteur Louis Bunduki dans la nuit de jeudi à Katoka 2. Ils se sont dirigés vers la maison d'un policier qui se prénomme aussi Didier. Ne l'ayant pas trouvé, ils ont mis le feu à la maison et tous les effets de la maison sont partis en fumée ”, témoigne un habitant du quartier.

Alertés, des policiers sont arrivés sur le lieu et ont tiré en l'air pour disperser la foule alors que la maison était en train d'être consumée.

Il se remarque des actes d'insécurité récurrents ces derniers jours à Kananga. Des hommes armés vêtus dans la plupart des cas des uniformes de l'armée ou de la police s'introduisent nuitamment dans des maisons des particuliers et arrachent biens de valeur et argent. En cas de résistance des occupants,  ils n'hésitent pas à tirer à balles réelles.

Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central Ambroise Kamukunyi, conscient de l'inefficacité du système de sécurité à travers toute la province, comme lui même l'a reconnu, a lancé un appel jeudi soir à la population à se prendre en charge et aux ancêtres de protéger la ville à travers leurs esprits.

Sosthène Kambidi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une