Jeudi 9 juillet 2020 - 16:00

Breaking news

RDC-Butembo : manifestations étouffées
Photo ACTUALITE.CD.

Des marches pacifiques contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme futur président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont également été organisées ce jeudi 9 juillet en ville de Butembo au Nord-Kivu. 

Les organisateurs sont notamment les militants de deux permanences rivales de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ceux du groupe de pression «Parlement Debout de Furu», proche du député national UNC Mbindule Mitono.

Dès 9 heures, les militants ont entamé leurs manifestations de deux côtés. Les uns venaient du Nord et d’autres du Sud, avec l’objectif de se joindre pour déposer leur mémorandum à la mairie de Butembo. Mais  à peine sortie dans les rues, les manifestants anti-Malonda ont été empêchés de poursuivre leur procession par des policiers.

Ces derniers étaient déjà déployés d’importants carrefours de la ville, notamment les Ronds-points SOFICOM et VGH par le conseil urbain de sécurité qui a, tôt le matin, interdit la manifestation. L’UDPS-Butembo dénonce cette action anti-démocratique.

«Nous regrettons le comportement de notre police, étant donné qu’elle  était informée que nous devrions descendre dans la rue. Cela prouve que notre police n’est pas professionnelle. Bien que la police nous a empêché d’atteindre notre objectif, je pense que l’essentiel est déjà fait. Nous avons déjà déposé notre memo entre les mains du maire de la ville de Butembo. Nous dénonçons cette démarche visant à nous imposer Ronsard Malonda comme président de la CENI. C’est pourquoi les forces vives de Butembo nous sommes descendus dans les rues pour dénoncer ce plan macabre du FCC», a déclaré au micro de ACTUALITE.CD, Héritier Kasereka Mbakwira, vice-président de l’UDPS-Butembo.

La veille, au terme d’un tête-à-tête avec les organisateurs, le maire de Butembo avait pris acte de la tenue de la manifestation. M. Sylvain Kanyamanda avait ainsi demandé aux manifestants de respecter les mesures barrières contre la pandémie de coronavirus, notamment la distanciation sociale et le nombre réduit des manifestants. Mais le matin de ce jeudi, le maire est revenu sur sa décision. 

Intervenant dans certaines stations de radios locales, M. Sylvain Kanyamanda a révélé avoir reçu du ministre congolais de l’intérieur et de la sécurité  l’instruction interdisant toutes les manifestations sur l’ensemble du territoire national, conformément aux dispositions de l’état d’urgence sanitaire. D’où l’empêchement des marches prévues à Butembo ce jeudi 09 juillet.

Claude Sengenya

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une