Jeudi 9 juillet 2020 - 18:27

Breaking news

Lualaba : le calme est revenu après des affrontements entre les jeunes de l'UDPS et ceux du PPRD
Accrochage entre militants UDPS et PPRD à Lubumbashi. Ph. ACTUALITE.CD

A Kolwezi, la mobilisation des jeunes de l’UDPS pour la marche anti-Malonda prévue ce jour s’est heurtée contre un groupe de jeunes se réclamant du PPRD. S’en est suivie, des accrochages entre les deux groupes, sans dégâts majeurs à signaler grâce à l’intervention de la police. Arrivé sur le lieu des accrochages, le Ministre provincial de l'intérieur, Déodat Kapenda, a appelé les deux parties à l'apaisement en vue de préserver la paix.

L'UDPS accuse le PPRD d’avoir recruté des badaux avec pour mission de s’en prendre à eux.  

"Nous déplorons le comportement des cadres du PPRD qui sont allés recruter des badaux pour venir nous attaquer. Nous avons été respectueux dans notre marche, mais ils sont venus nous attaquer parce qu'ils ont été payés", regrette Doudou LOBO, porte-parole de l'UDPS au Lualaba.

Pour l'heure, la situation est calme sur l'ensemble de la ville, mais l'UNAFEC, par son Président fédéral du Lualaba René LUMUNA, promet d'autres actions.

"Si nous n’avons pas beaucoup marché, c'est parce que le Vice-premier ministre et ministre de l'intérieur Gilbert KANKONDE nous a appelé à la retenue", a dit René Lumuna Mubonde.

Par ailleurs, la Société Civile quant à elle, condamne tous les actes poussant les jeunes à la révolte et au tribalisme.

CONTEXTE

L’Assemblée nationale a entériné au cours de sa plénière du 2 juillet, le choix de Ronsard Malonda comme futur président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce choix ont été faites par cinq confessions religieuses qui ont établi un faux PV, d’après l'Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC), qui n’ont pas pris part au processus faute de consensus entre les représentants des confessions religieuses. Les catholiques et les protestants ne souhaitent pas désigner un candidat membre de l’actuelle équipe de la CENI dirigée par Corneille Nangaa. Plusieurs organisations socio-politiques ont également dénoncé la candidature de M. Malonda qui préparerait des “fraudes” aux prochaines élections. Elles ont préconisé les réformes et l’audit de la CENI avant la désignation de nouveaux animateurs. C’est ainsi que le Comité laïc de coordination (CLC), Lucha, Filimbi et les Congolais debout ont manifesté samedi dernier à Kinshasa. Plusieurs autres manifestations des partis politiques et mouvements citoyens ont eu lieu mercredi dans plusieurs villes du pays. Ce jeudi, c’est contre l’avis du gouvernement que l’UDPS a maintenu sa manifestation.  Le PPRD aussi a prévu une série des manifestations jusqu’à ce vendredi 10 juillet. Les leaders de Lamuka ont quant à eux, appelé à des manifestations le 13 juillet prochain. Le CLC, la Lucha, et Filimbi, les Congolais et une dizaine d’autres mouvements citoyens reviendront à la charge le 19 juillet toujours contre le choix de Malonda.

Ben AKILI, à Kolwezi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une