Jeudi 9 juillet 2020 - 19:02

Breaking news

Dossier AFDC-A : un jugement avant-dire droit attendu au tribunal de Ngaliema
ACTUALITE.CD

Patrick Djanga, Président ad intérim du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés au FCC, et ayant comme autorité morale Néné Nkulu, a comparu pour la première fois ce jeudi 9 juillet à l'audience résultant de la plainte le visant pour faux et usage de faux dans le dossier AFDC-A.

« L'audience de ce jour a consisté en l'identification de notre client en tant que prévenu dans l'affaire qui l'oppose à Monsieur Bahati Lukwebo, ancien président de l'AFDC-A. Très confiant, le Président Djanga  a soulevé les préalables, les exceptions qui ne permettent pas à cette juridiction de statuer valablement sur ce dossier tant que d'autres juridictions ne se sont pas encore prononcées ici, à savoir : l'exception d'inconstitutionnalité pour ce qui concerne la Cour Constitutionnelle et la question préjudicielle pour ce qui concerne le tribunal de grande instance qui devra  faire application de l'arrêt de la cour constitutionnelle qui avait débouté définitivement le camp Bahati », explique Me Michel Omba, son avocat.

Et de préciser : « Le Tribunal nous a écouté et il a pris toutes ces exceptions en délibéré pour nous répondre par un jugement avant-dire droit. Et ce n'est qu'après qu'on saura quelle est la suite qui sera réservée pour la suite », dit-il.

Depuis plusieurs mois, deux ailes s'opposent sur le terrain politique et juridique, sur la parternité du regroupement politique AFDC-A.

Le représentant de Bahati Lukwebo, Placide Mutabunga est appelé à la barre pour repondre aux faits infractionnels : faux et usage des faux et imputations dommageables en se faisant passer comme président ai de l'AFDC-A. Cette première audience contre Mutabunga a été renvoyée à deux semaines.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une