Lundi 6 juillet 2020 - 21:46

Breaking news

RDC : le Premier ministre a présidé une réunion sur les conditions d’une éventuelle levée de l’état d’urgence
Premier ministre Sylvestre Ilunga. Ph/ droits tiers

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, ce lundi 6 juillet à la Primature, une nouvelle réunion pour réfléchir sur une éventuelle levée de l’état d’urgence sanitaire qui, au passage, a été prorogé ce même jour pour la sixième fois. Plusieurs personnalités notamment le coordonnateur du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19, l'administrateur délégué de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) ou encore le coordonnateur de la task force présidentielle ont pris part à cette séance de travail.

Le docteur Roger Kamba, coordonnateur de la Task force présidentielle a donné en quelques lignes le contenu de cette réunion.

« C’était une réunion entre le secrétariat technique et la task force présidentielle ainsi que les opérateurs économiques pour évaluer la situation à ce jour, notamment sur la question qui commence à se poser, celle de la levée probable de l’état d’urgence ainsi que la problématique du déroulement du déconfinement progressif de la commune de la Gombe. La plus grande orientation est le maintien des mesures barrières, et on demande à la police nationale de faire son travail, celui de surveiller le port des masques et les autres gestes », a-t-il dit.

En ce qui concerne la réouverture des frontières, le Docteur Kamba a affirmé que le contrôle d’entrée et de sortie du territoire national reste de rigueur.

« D’autre part, que l’on garde encore les mesures qui permettent de surveiller les entrées et les sorties du territoire. Et pour cela nous avons demandé que l’on donne des moyens à l’équipe de riposte pour avoir des laboratoires qui peuvent faire des tests à l’entrée comme à la sortie. Nous devons avoir un certain nombre des conditions réunies avant de décréter la fin de l’état d’urgence », a ajouté le Dr. Kamba.

Et de conclure : « l’équipe du professeur Muyembe a demandé un délai supplémentaire de 10 à 15 jours pour mettre en place un certain nombre des mesures de protection avant de lever l’état d’urgence ». 

Les deux chambres du Parlement ont voté ce lundi pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, la sixième fois consécutive. 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une