Covid-19: la RDC dépasse le seuil des 7 000 cas confirmés (Bulletin)
ACTUALITE.CD

Covid-19/Bulletin n°98

Lundi, le 29 Juin 2020

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

COMITE MULTISECTORIEL DE LA RIPOSTE A LA PANDEMIE DU COVID-19 EN RDC (CMR COVID-19)

SECRETARIAT TECHNIQUE

Lutte contre le Coronavirus (COVID-19)

OBJET : SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE COVID-19 EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO AU 29 JUIN 2020.

Date : Lundi, le 29 Juin 2020  

• Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 7.039, dont 7.038 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu  170 décès  (169 cas confirmés et 1 cas probable) et 1.426 personnes guéries ;

• 96 cas suspects détectés après investigations ;

• 100 nouveaux cas confirmés, dont 75 à Kinshasa, 7 dans le Haut-Katanga, 7 au Nord-Kivu, 3 au Kongo Central, 3 à Lualaba, 3 au Sud-Kivu et 2 dans le Haut Uélé ;

• 923 échantillons testés ;

• 3 nouveaux décès des cas confirmés ; 

• 376 nouvelles personnes sorties guéries.

*Les 14 provinces touchées :

• Kinshasa : 6.211 cas ; 

• Kongo Central : 318 cas ;

• Haut-Katanga : 214 cas ;

• Sud-Kivu : 141 cas ;

• Nord-Kivu : 106 cas ;

• Lualaba : 17 cas ;

• Haut-Uélé : 9 cas ;

• Tshopo : 9 cas ;

• Kwilu : 4 cas ;

• Sud-Ubangi : 3 cas ;

• Equateur : 2 cas ;

• Ituri : 2 cas ;

• Kwango : 1 cas ;

• Haut-Lomami : 1 cas.

/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.*

*Actualités*

_Levée du confinement de la commune de la Gombe_*

• Comme annoncé  le 23 juin 2020 à l’issue de la réunion présidée par le Premier ministre, le confinement de la commune de la Gombe a effectivement eu lieu ce lundi 29 juin 2020 ;

• A cet effet, le Secrétariat technique de la Cellule de la riposte à la Covid-19, rappelle à toute la population congolaise, particulièrement kinoise que le déconfnement n’est pas synonyme de la fin de la pandémie en RDC, au contraire, il requiert beaucoup de prudence et de vigilance de la part de toutes les communautés afin de limiter la propagation du coronavirus à Kinshasa et à travers tout le pays ;

• Cela appelle au respect rigoureux des gestes barrières à tous les niveaux, notamment :

- Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir en papier ; 

- Ou tousser et éternuer dans le pli du coude ;

- Jeter le mouchoir en papier après usage dans la poubelle la plus proche ;

- Se laver systématiquement les mains à l’eau et du savon ; 

- Désinfecter les mains par frictions avec une solution hydro alcoolique ;

- Porter le masque afin de se protéger et de protéger les autres en cas de contacts rapprochés ;

- Garder une distance d’au-moins 1 mètre afin de protéger les autres en cas de contacts rapprochés ;

- Ou encore rester chez soi si la sortie est moins importante.

_Début de supervision conjointe de la Commission PEC-MED et l’OMS à travers les zones de santé de Kinshasa_*

• Les équipes de la riposte à la Covid-19 commises à la Commission Prise en charge médicale et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont débuté ce lundi 29 juin 2020 la supervision conjointe à travers les différentes zones de santé de Kinshasa ;

• Cette descente de terrain, résultat de la réunion présidée par le Secrétaire technique de la Cellule de la riposte à la Covid-19, le Prof. Jean-Jacques Muyembe Tamfum à l’intention des membres de cette commission, a permis de dégager pour ce premier jour de supervision 376 personnes guéries de la COVID-19. Ceci ramène le chiffre de personnes guéries en République démocratique du Congo de 1.050 à 1426 ; 

• Néanmoins, les équipes ont relevé quelques défis majeurs, notamment le déficit des matériels de bureau pour le bon fonctionnement de l’administration ; des difficultés de communiquer avec les différentes provinces et de retrouver les adresses de certains cas confirmés dans la communauté ; insuffisance des matériels, équipements et intrants pour la prise en charge des malades dans quelques zones de santé et provinces ; insuffisance de mobilité pour les descentes des équipes sur terrain en général ou encore le manque d’ambulances appropriées pour le transfert des malades ;

• Dans ce lot de 347 personnes guéries se retrouvent 22 guéris sortis ce même lundi de l’Hôpital du Cinquantenaire ;

• La joie était immense dans cet Hôpital qui est à sa sixième sortie de plus grand nombre de personnes guéries, dont le total depuis le début de la prise en charge des patients Covid-19 s’élève déjà à plus ou moins 150 ;

• Parmi les 22 personnes sorties guéries ce lundi à l’Hôpital du Cinquantenaire, il y a eu 3 enfants, 6 femmes et 13 hommes ;

• Au nom du staff de l’Hôpital du Cinquantenaire, le coordonnateur de la prise en charge de la Covid-19, le Dr Timothée Mawisa Nkemfuni, a remercié le gouvernement congolais pour la confiance à leur structure sanitaire ;

• Le Dr Mawisa a également recommandé à la population congolaise, particulièrement kinoise, de continuer à respecter les mesures barrières, malgré le déconfinement de la Gombe afin d'éviter la réinfection comme cela a été le cas sous d'autres cieux ;

• Il a aussi demandé à ces 22 personnes sorties guéries de devenir les ambassadeurs de la riposte contre la Covid-19 en sensibilisant sur les gestes barrières dans leurs communautés respectives ;

• Par ailleurs, le Chef d’Etat-major général des Forces armées de RDC (FARDC), le Général d’armée Célestin Mbala Munsense, a effectué ce même lundi une visite à l’Hôpital du Cinquantenaire ;

• Cette visite, selon le Commandant de l’Hôpital militaire Central du Camp Kokolo, le Colonel Denis Kikobya Sambili, s’inscrit dans le cadre de la collaboration entre les deux structures afin d’améliorer la prise en charge des patients militaires Covid-19.*

 

Pour rappel, les recommandations du Président de la République démocratique du Congo contre la Covid-19* :

*Pour l’accès au territoire congolais :

1. Suspension, jusqu’à nouvel ordre, dès le 20 mars 2020, de tous les vols en provenance des pays à risque et des pays de transit. Seuls les avions et les navires cargos et autres moyens de transport frets seront à destination de la République Démocratique autorisés à accéder au territoire national et leurs personnels soumis aux contrôles ;

2. Report des voyages du Congo pour tous les passagers résidants ;

3. Imposition à tous les passagers, à leur arrivée aux frontières nationales, de remplir une fiche de renseignements et de se soumettre, sans exception, à l’obligation de lavage des mains et du prélèvement de la température ;

4. Imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspectée à l’issue du test de température, pour un examen approfondi et au besoin d’interner, dans les hôpitaux prévus à cet effet,  les personnes qui seront testées positives ;

5. Dotation de tous les postes d’entrée maritime, fluviale, lacustre et terrestre du territoire national du même dispositif de surveillance pour renforcer le contrôle des passagers en provenance de l’étranger ;

6. Soumission systématiquement des personnes en partance de Kinshasa vers les différentes Provinces de la RDC aux mesures de contrôle dans le but d’éviter la propagation de cette pandémie sur le reste de notre pays.*

*Pour le rassemblement des personnes :  

1. Interdiction de tous rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics en dehors du domicile familial ;

2. Fermeture des écoles, des universités, des instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national à partir du 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines ;

3. Suspension  de tous les cultes pour une période de 4 semaines à partir du 19 mars 2020 ;

4. Suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre ;

5. Interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants ;

6. Interdiction de l’organisation des deuils dans les salles et les domiciles. Les dépouilles mortelles seront conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs ;

7. Prise en charge aux frais du Gouvernement tous les cas testés positifs sur l’ensemble du territoire.

https://mailchi.mp/c0c29f912de9/covid-19-bulletin-n-98-du-lundi-29-juin-3964681

--------------------------------             

LEXIQUE

• Un cas probable est un décès pour lequel il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire, mais, dont les investigations ont révélé un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable.

Pour tous contacts :

- Le Prof. Steve AHUKA MUNDEKE

Incident Manager de la Riposte contre la Covid-19 en RDC

- Miphy BUATA ELEKE

Chargée de communication au Secrétariat technique de la Cellule de la riposte contre la Covid-19

+243 815183977 

[email protected]

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une