RDC : trois nouveaux évêques auxiliaires pour l’Archidiocèse de Kinshasa
les évêques, membres de la CENCO (photo droits tiers)

L'Archidiocèse de Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC) a trois nouveaux évêques auxiliaires. Il s'agit de deux clergés de Kinshasa à savoir : Monseigneur Vincent Tshomba Shamba et Monseigneur Crispin Kimbeni Ki Kanda ainsi que d'un clergé du diocèse de Popokabaka à savoir : Monseigneur Charles Ndaka Salabisala. 

C’est par la lettre du Nonce Apostolique en RDC, Mgr Ettore Balestrero que le secrétariat général de la Conférence  Episcopale nationale du Congo (CENCO) a rendu publique, ce lundi 29 juin, ces nominations du Pape François.

Dans le catholicisme, un évêque auxiliaire est un évêque chargé d'aider l'évêque diocésain à répondre à ses besoins pastoraux et administratifs dans le diocèse. C'est ainsi que dans leurs nouvelles fonctions, ces trois évêques auxiliaires seront amenés à seconder l’archevêque de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu.

Que retenir de ces nouveaux évêques auxiliaires ? 

Monseigneur Jean-Crispin Kimbeni est né  à Kinshasa le 22 octobre 1969. Il a effectué ses études à Kinshasa jusqu’à son ordination diaconale le 30 mai 1998 et son ordination sacerdotale le 30 mai 1999. Il est chapelain du Saint- Père depuis le 25 avril 2009.

De 2001 à 2002, il était professeur de Philosophie au Grand séminaire Saint André Kaggwa à Kinshasa. A la même période, il était vice- secrétaire et chancelier  adjoint à l’archevêché de Kinshasa.

De 2002 à nos jours, il est Official à la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et de 2017 à nos jours, il est Administrateur paroissial de Santa Maria Assunta in Cielo, Civita Castellana en Italie.

De son coté, Monseigneur Vincent Tshomba Shamba est né à Kinshasa le 22 janvier 1963. Il a été ordonné diacre le 4 janvier 1990 et prêtre le 1er août de la même année à la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Vicaire dans les paroisses St Augustin et St André, il a été curé de 1996 à 2018 des paroisses Mama wa Bosawa, St Frédéric, St Marc, St Augustin, St Joseph et St Albert le Grand.

De 2008 à 2014, il est Curé doyen du doyenné St Gabriel. En 2014, il a assumé en qualité de Doyen des Curés doyens, la charge de l’Archidiocèse de Kinshasa à l’absence des Evêques en visite ad limina à Rome. 

En décembre 2017, il est à l'origine de l'opération « jeudi cloche », demandant à tous les curés des paroisses de Kinshasa de sonner les cloches tous les jeudis à 21 heures pour exiger l'application intégrale de l'accord de la Saint-Sylvestre et la tenue des élections crédibles et transparentes dans le meilleur délai. 

Enfin, Monseigneur Charles Salabisala est né à Popokabaka le 4 mai 1973. Il a été ordonné diacre le 13 mai 2001 et prêtre le 9 septembre de la même année à Popokabaka.

De 2000 à 2004, il est vicaire itinérant dans la paroisse St Joseph à Imbela, au Kwango, et professeur à l’Institut Panda, toujours au Kwango. De 2004 à 2005, il est vicaire itinérant dans la paroisse St Pierre et Paul à Kasongo.

De 2005 à 2006, il est chancelier adjoint du diocèse. Depuis 2017, il est Recteur du Grand Séminaire Saint-Cyprien de Kikwit et Doyen de la Faculté de Théologie  de l’Université catholique du Grand Bandundu.

Japhet Toko

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une