Goma : le système sanitaire doté d’un centre d’isolement et de traitement des maladies épidémiques
Centre de transit construit par MSF à Bunia

Le centre d’isolement et de traitement des patients, victimes des maladies épidémiques à Goma, a été officiellement remis ce lundi 29 juin aux autorités provinciales du Nord-Kivu. Une structure sanitaire qui consiste à offrir un accès continu à des soins de santé de qualité à la population de l’Est de la RDC.

Construit par l’ONG Médecin sans Frontières (MSF), ce centre multi-épidémique en matériaux durables vient renforcer le système de santé du Nord-Kivu et prévenir les flambées épidémiques que la région a connu ces dernières années.

« La population de l’Est de la RDC a énormément souffert de cette dixième épidémie d’Ebola. Si des vies ont été sauvées, des familles ont été brisées, des communautés endeuillées », a dit Jason Rizzo, coordonnateur de ce projet pour MSF à Goma.

Cependant, le personnel soignant de l’hôpital provincial du Nord-Kivu, lieu qu’abrite ce centre, a été doté d’équipements de protection individuelle. L’hôpital provincial a également bénéficié des médicaments essentiels pour le traitement des patients, estimés à plus de 200 mille dollars américains.

« Cette donation reflète tout ce que nous avons appris au cours de deux dernières années : que les communautés ont un rôle essentiel à jouer dans la réponse médicale et qu’un véritable changement ne viendra que d’un système de santé plus fort, qui intègre les soins contre le virus Ebola », a fait savoir Rizo. 

Et d’ajouter : «  Tous les patients, qu’ils souffrent d’Ebola, de rougeole, de choléra ou de Covid-19 sont avant tout des êtres humains et doivent être considérés comme tel ».

Pour sa part, le ministre provincial en charge de la santé présent à la cérémonie, a procédé à l’ouverture symbolique de cette structure sanitaire. Moïse Kakule Kanyere a exprimé sa joie immense pour l’appropriation de cette œuvre qui vient améliorer le système sanitaire dans sa juridiction.

« Voilà la première action qui va dans le sens de renforcement du système sanitaire. Ce centre d’isolation est érigé au sein de l’hôpital provincial. Cela nous va droit au cœur pour la raison qui est simple, et que c’est un centre qui n’est pas érigé seulement pour Ebola. C’est un centre d’isolement multi-épidémiques, même la pandémie de Covid-19 à laquelle on fait face aujourd’hui. Ce cadre est approprié pour pouvoir accueillir les malades », s’est réjoui Moïse Kakule Kanyere.

Le ministre de la santé a appelé la population à la vigilance pour le respect des mesures barrières afin d’endiguer la pandémie de Covid-19 comme celle d’Ebola déclarée finie le 25 juin dernier.

Notons que les activités de construction dudit centre ont démarré le 17 février au sein de l’hôpital provincial du Nord-Kivu. Il comprend deux bâtiments principaux dont une zone est dédiée à l’isolement et au traitement des patients atteints de fièvres hémorragiques virales. La seconde est consacrée à la prise en charge des maladies infectieuses à fort potentiel épidémique telles que la rougeole et le choléra.

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une