Coronavirus-RDC: un mécanisme institutionnel mis en place pour éviter aux grandes villes la pénurie de produits agro-alimentaires 
ACTUALITE.CD

Un mécanisme institutionnel a été mis en place pour assurer l'approvisionnement de grandes villes en produits agro-alimentaires par les périphéries dans un bref délai. Ce, pour permettre la stabilité des prix sur le marché.

C’était au cours d’une réunion dirigée ce lundi par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. 

Le ministre des transports et voies des communications, le ministre de l’agriculture, le ministre du développement rural, le ministre de pêche et élevage, le ministre de l'industrie, la ministre près le premier ministre, le Directeur de cabinet Adjoint chargé de l’économie et finance du chef de l'Etat, ainsi que le conseiller principal chargé de l’économie et finance de Félix Tshisekedi ont participé à cette réunion. 

Parallèlement, le ministre provincial de l’économie et finances de Kinshasa, Jean Ngoy Mvunzi, a effectué, ce lundi 30 mars, la ronde de différents marchés urbains de la capitale pour se rendre compte de la hausse des prix des produits de première nécessité. Il a visité le marché de la liberté à Masina, le marché de Matete, le marché Gambela et le marché central de Kinshasa. 

Pour rappel,  sont considérés comme produits de première nécessité les produits alimentaires et autres suivants : « la farine de froment locale ou importée ; farine de maïs locale et importée ; riz ; haricot ; sucre local et importé ; poissons salés ; poissons surgelés ; huile locale et importée ; volailles ; sel marin ; viande de bœuf ; viande de porc ; tomates concentrées ; sardines à huile ; pilchards ;  lait en poudre ; bières locales ; boissons gazeuses ; eau minéral locale ; fruits ; savons ; détergents ; allumettes ».

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une