Breaking news

Kasaï : une manifestation des réfugiés retournés de l'Angola réprimée par la police à Tshikapa, plusieurs blessés et interpellations signalés 

Mercredi 11 décembre 2019 - 13:46
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Au moins sept personnes ont été gravement blessées et d'autres interpellées lors de la dispersion d'une manifestation des personnes retournées dernièrement de l'Angola, organisée ce mercredi 11 décembre en fin de matinée à Tshikapa (Kasaï). Elles exigent l’amélioration de leurs conditions de vie.  

« Depuis que nous sommes retournés dans notre pays,  rien n'est fait pour notre prise en charge. Nous avons écrit aux autorités provinciales,  elles ne réagissent pas. Nous avons décidé de marcher jusqu'au gouvernorat pour attirer l'attention des autorités sur notre situation, malheureusement  la police a tiré sur nous. Un ami est blessé à la jambe et trois autres sont en état d'arrestation. Nous demandons aux autorités de nous trouver un terrain où nous pouvons construire des maisons et commencer à nous débrouiller … Mais on nous tire dessus », explique un retourné, qui  appelle à l'intervention du président de la République.

« Nous avons appris que le Président Tshisekedi avait donné de l'argent à nos frères qui sont sortis par Kananga et qu'ils sont déjà rentrés dans leurs villages. Nous lui demandons de nous venir aussi en aide », ajoute ce manifestant.

De son côté, la police reconnaît avoir dispersé une manifestation non autorisée des personnes non identifiées.

« Nous avons vu des personnes qu'on ne sait pas identifier en train de troubler l'ordre public. Nous les avons dispersées et interpellé les têtus », explique une source policière qui a requis l'anonymat.

Depuis le début du mois d'août,  des milliers des congolais qui avaient fui les atrocités de la milice de Kamuina Nsapu et s'étaient réfugiés en Angola,  ont décidé de rentrer au pays. Les uns par le Kasaï Central, et les autres par le Kasaï.

Face à l'absence des structures d'accueil,  la présidence de la république avait débloqué 500.000$ en leur faveur. Cette somme  d'argent est au cœur des mésententes entre le Gouverneur du Kasaï et son collègue du Kasaï Central, qu'il accuse d'avoir utilisé cet argent seulement pour les retournés du Kasaï Central au détriment de ceux du Kasaï.

Sosthène Kambidi

 

 

 

Vidéo