Lundi 9 décembre 2019 - 14:01

Breaking news

Muzito est convaincu : « le pays est balkanisé de facto par les pays voisins à travers les milices qu’ils équipent et financent »
ACTUALITE.CD

Adolphe Muzito Fumutshi, coordonnateur de Lamuka, a échangé avec Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU en République démocratique du Congo et Cheffe de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC, ce lundi 9 décembre autour de la situation sécuritaire dans l’Est du pays. L’opposant est convaincu que les pays voisins de la RDC financent les violences dans la partie orientale du pays.

« Nous, Lamuka, nous sommes venus voir la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU en République démocratique du Congo pour lui dire que notre pays est en guerre, il est sous occupation et il est balkanisé de facto par les pays voisins à travers les milices qu’ils équipent, financent et qui viennent piller nos ressources, violer et tuer nos sœurs, nos femmes et nos mères », a-t-il dit au micro tendu par ACTUALITE.CD au sortir de la rencontre avec la cheffe de la Monusco.

Le numéro 1 de la Monusco a réitéré la bonne foi de sa mission, mais en relativisant ses capacités.

« J’ai expliqué que nous faisons tout ce que nous pouvons et que nous ne pouvons pas tout faire. Nous ne pouvons réussir que si nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités, les partenaires, la société civile, construire la confiance avec la population », a dit pour sa part Leila Zerrougui

D’après les statistiques fournies par Kivu Security, un projet commun du Groupe d’Etude du Congo (GEC) et Human Right Watch (HRW), plus de 100 personnes ont été tuées, depuis le 30 octobre, dans la région date de l’annonce du début des opérations de grandes envergures contre les groupes armés dans cette partie du pays.

Christine Tshibuyi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une