Catégorie
Ph/actualite.cd

L'armée congolaise affirme avoir découvert une usine de fabrication des bombes artisanales à Lahe, le stratégique camp des ADF qu'elle a conquis dans le Mayangose, au Nord-est de la ville de Beni. C'est le porte-parole de l'armée, le général Léon Richard Kasonga, qui l'a révélé ce mercredi 4 décembre à la presse à Beni.

 L'autre découverte à Lahe, ce sont des bunkers, ces lieux souterrains qui servaient de prison pour les otages des ADF. 

"J'ai le devoir de vous dire aujourd'hui, qu'à Lahe,hier nous avons découvert une usine de fabrication des bombes artisanales intactes. Au-delà de l'usine,nous avons trouvé de nouveaux bunkers, au départ il y en avait deux qui avaient, chacun, la capacité (de contenir) 200 à 300 personnes. On a trouvé encore deux autres boungeurs dans lesquels on pouvait loger ou alors emprisonner beaucoup de personnes juste à côté du lieu de pendaison. Donc non seulement qu'on pouvait garder les gens prisonniers mais également les pendre à Lahe", a révélé le général Léon Richard Kasonga. 

Lahe est l'un des bastions des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), récupérés par l'armée congolaise dans le cadre des opérations dites de grande envergure lancées, fin octobre dernier, en vue de traquer les groupes armés qui insécurisent la région de Beni (Nord-kivu). D'après le général Léon Richard Kasonga, c'est également à partir de Lahe que les rebelles ADF planifiaient les infiltrations et attaques contre Beni, Butembo et Lubero.

Yassin Kombi

Vidéo