Catégorie
ACTUALITE.CD

Les quatre collaborateurs de l’ONG SOS Villages d’Enfants RDC ont été tous libérés. Ils avaient été pris en otage le 22 novembre par des hommes armés. Trois avaient été libérés dès le lendemain de l’incident et le dernier a recouvré la liberté le 26 novembre, grâce à l’intervention des leaders communautaires.

«Nous sommes heureux de la libération de nos quatre collègues et sommes reconnaissants à la communauté d’Uvira et à ses leaders d’avoir rapidement agi pour trouver une issue aussi positive à la situation. L’appui de la communauté à SOS Villages d’Enfants témoigne de la relation solide et de l’ancrage que nous avons dans la communauté depuis le début de nos programmes à Uvira il y a 25 ans », a déclaré Le Directeur National de SOS RDC, Aboubacar Moutari.

Une enquête va être diligentée pour apporter plus de lumière à cette affaire.

« Cet incident était inutile et nous espérons, avec le soutien des leaders communautaires, que cela ne se reproduira plus, nous ne comprenons pas pourquoi nos collègues ont été pris pour cible et notre plus grande récompense est de voir nos collègues retrouver leur famille en toute sécurité. Nous travaillons avec la police pour le démarrage d’une enquête formelle. Nous ne pouvons donc faire aucun commentaire sur cette enquête afin de ne pas la compromettre. SOS Villages d’Enfants est une organisation apolitique et non confessionnelle dont la mission est de fournir des soins et un soutien aux enfants qui ont perdu ou risquent de perdre la prise en charge parentale », a t-il ajouté.

À Uvira, l’ONG accueille 151 enfants dans son programme de prise en charge familiale. L’ONG est active dans la zone depuis la fin des années 90.

« Nous étudierons les moyens de renforcer la sécurité et la protection des personnes au service des enfants dans nos programmes. Notre solide ancrage dans la communauté d'Uvira a conduit à ce résultat positif pour nos collègues et nous sommes reconnaissants pour les efforts inlassables déployés par les leaders de la communauté pour atteindre cet objectif », a pour sa part ajouté Benoit Piot, Directeur international pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre.

Vidéo