Breaking news

RDC : ancien candidat à la présidentielle, Gabriel Mokia transféré à la Prison de Makala

Mercredi 27 novembre 2019 - 12:27
Catégorie
ACTUALITE.CD

Placé sous mandat d’arrêt provisoire, Gabriel Mokia a été transféré ce mercredi 27 novembre à la Prison centrale de Makala.  Il avait, la veille, été entendu par un officier de police judiciaire suite à l'invitation qui lui avait été communiquée le samedi 23 novembre.

« Après son audition, l’acteur politique Mokia Gabriel a été déféré au parquet près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe. Le procureur le poursuit pour tentative de meurtre contre Madame Lisombo Poso », relate le Général Sylvano Kasongo dans un communiqué.

« Le vendredi 22 novembre 2019, vers 15 heures, en face du bureau détachement PCR de la Gombe, l'acteur politique Mokia Gabriel a agressé, à l'aide de son véhicule, une jeep de marque Nissan de couleur blanche, immatriculée 7426BB0, mademoiselle Lisombo Poso, adulte d'âge. L'accusant de l'avoir insulté, monsieur Mokia a failli écraser mademoiselle Lisombo qu'il a blessée à la jambe droite avec des fortes douleurs au niveau du bassin. La victime a été admise en urgence dans un hôpital de la commune de la Gombe », expliquait un communiqué de la Police.

Le meurtre est réprimé par le code pénal congolais aux articles 44-45 qui  le punit de mort. Le même code dispose à son article 4 alinéa 2 que la tentative est punie de la même peine que l’infraction consommée.

Gabriel Mokia avait été libéré le  29 juin 2013, après 42 mois à la prison centrale de Makala. Il avait été arrêté en janvier 2010 à son domicile. Mokia était accusé des coups et blessures volontaires sur Benoît Yolama, un membre de la Majorité présidentielle de l’époque. Les deux hommes s’étaient battus sur un plateau de télévision.

Vidéo