Catégorie
ACTUALITE.CD

Fridolin Ambongo Besungu a expliqué, ce mardi 12 novembre, aux médias ce que signifie la fonction de cardinal au sein de l’Eglise catholique et surtout sa vision dans ses nouvelles fonctions.

La particularité de l’orientation de son ministère : « Je place mon cardinalat sous le signe de rassemblement et de réconciliation de toutes les filles et de tous les fils de la République démocratique du Congo au-delà de leurs tendances politiques, religieuses, civiles et sociales parfois divergentes. »

En octobre, il avait expliqué avec précision sa devise épiscopale : « Mon orientation est résumée dans ma devise épiscopale : omnia, omnibus, tout à tous. Arrivé à Kinshasa comme pasteur, j’ai compris que mon premier rôle, c’est de créer la communion, aider le peuple à se retrouver autour des valeurs, pas de fausses communions, mais une communion autour des valeurs et la valeur suprême que devrait unir le peuple et toute la classe politique, c’est l’intérêt supérieur du peuple. C’est dans cette perspective que je vais continuer mon ministère », avait-il expliqué en marge de sa création comme cardinal.

Le Pape François avait remis, le 5 octobre 2019, officiellement la barrette cardinalice à Fridolin Ambongo. L’archevêque promu était jusque-là vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Depuis sa nomination comme évêque coadjuteur, il aidait le Cardinal Monsengwo, archevêque métropolitain, dans sa mission pastorale à Kinshasa.

Vidéo