Breaking news

RDC : la ministre Yolande Ebongo de la Fonction publique redynamise le groupe thématique gouvernance administrative, locale et décentralisation

Vendredi 8 novembre 2019 - 12:30
Catégorie
photo droits tiers

La ministre Yolande Ebongo Bosongo a procédé, ce jeudi 7 novembre, à la relance des activités du groupe thématique gouvernance administrative, locale et décentralisation, l’un des 15 Groupes Thématiques Sectoriels (GTS).

Les GTS sont un espace de dialogue permanent sur les politiques de développement et un cadre de concertation ainsi que d’harmonisation des actions sectorielles notamment entre le gouvernement, les partenaires techniques et financiers (PTF) et celles de la société civile.

Lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation, Azarias Ruberwa, également vice-président de ce groupe thématique, Yolande Ebongo Bosongo a souhaité le travail dans la sérénité pour aboutir à des recommandations pertinentes qui aideront à “baliser l’avenir des Congolais”. 

« Je souhaite que nous puissions ensemble, dans un esprit constructif et de solidarité, dégager les pertinentes recommandations à transmettre à la haute hiérarchie du pays pour l’aider à baliser l’avenir du peuple congolais », a dit la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo.

En quête des solutions concernant le manque de connaissance sur les effectifs des cadres et agents de l’Etat, la ministre de tutelle dit avoir saisi son homologue du Plan pour faire partie également d’autres GTS.

« Aussi, pour renforcer notre participation au sein des groupes thématiques sectoriels, étant le caractère transversal du ministère de la Fonction publique, j’ai, par ma lettre n° 061/Min.FP/YEP/2019 du 10 octobre 2019 adressée à son excellence madame le vice-Premier ministre, ministère du Plan, sollicité notre intégration dans le groupe thématique gouvernance économique, statistique, infrastructures, transports, NTIC et habitat. Cela nous permettra de nous arimer à la réforme des finances publiques et de résoudre définitivement l’épineuse question des statistiques administratives, c’est-à-dire la maîtrise des effectifs des cadres et agents de l’Etat. Un projet de la numérisation du ministère de la Fonction publique a été élaboré à cet effet », a-t-elle déclaré.

Yolande Ebongo envisage d’organiser la revue globale du processus de la réforme et de la modernisation de l’administration publique en vue de capitaliser les comptes pratiques enregistrés et de corriger les erreurs constatées.

Pour sa part, le directeur des études et planification du ministère de la Fonction publique a, dans son mot sur l’état des lieux du groupe thématique gouvernance administrative, locale et décentralisation, avoué que ce groupe est classé parmi les groupes thématiques sectoriels « actifs » mais en « veilleuse ».

« Notre groupe thématique est classé parmi les groupes thématiques actifs mais en veilleuse. En veilleuse parce que la situation politique n’a pas permis l’organisation des réunions, mais aussi par manque de moyens de mettre à la disposition du secrétariat technique. Nous disons actif parce que plusieurs activités sont menées dans le cadre de la réforme de l’administration publique  et de la décentralisation », a dit Robert Nsongo Dimbi, directeur des études et planification du ministère.

Yolande Ebongo, présidente du groupe, et son vice-président Azarias Ruberwa ont affiché la disponibilité et la volonté politique pour réactiver et permettre à ce groupe d’atteindre ces ultimes objectifs.

Berith Yakitenge

Vidéo