Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

Le policier Kalambayi Kayembe Jean-Bosco du Groupe Mobile d’Intervention (GMI) a été condamné, ce jeudi 31 octobre, à la peine capitale et au versement d’une somme de 100 000 USD au titre des dommages et intérêts.

Il a été reconnu coupable par le tribunal militaire/garnison de la Gombe du meurtre, lundi, d’un moto-taximan, dans la commune de Kinshasa. Le verdict a été donné au terme d’un procès en flagrance dont la poursuite de l’audience s’est déroulée en face de l’école Georges Simenon, entre le boulevard Triomphal et l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu.

Ce moto-taximan avait été tué par balle par le policier à la suite d’une altercation provoquée par un accident entre deux moto-taximen, au croisement des avenues Kabinda et Kasa-Vubu, dans la commune de Kinshasa, le lundi 28 octobre.

Egalement à la barre, le policier Ilunga Mwamba a été innocenté.

En RDC, un moratoire décidé par les autorités depuis janvier 2003 suspend l’exécution de la peine de mort.

Thérèse Ntumba

Vidéo