Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le vice-Premier ministre de l’Intérieur, Gilbert Kakonde, a annoncé, ce jeudi 31 octobre, le début du procès du policier qui a lâchement abattu, mercredi, l’administrateur gestionnaire du centre de santé de référence Vijana, situé sur la rue Bukama, en face de la station-service de la RTNC, dans la commune de Lingwala. Il l’a dit à l’occasion d’une descente sur le lieu de l’incident.

« Nous devons prendre des mesures adéquates pour que pareil incident n’arrive plus. L’affaire est déjà devant les juges. Il n’y aura plus d’impunité. L’auditorat, qui a l’affaire en main, est habilité à juger les agents de l’ordre, militaires ou policiers. Et, de ces enquêtes, ils ont sûrement établi les responsabilités des uns et des autres. C’est pour cela que le procès a été fixé à aujourd’hui », a déclaré Gilbert Kakonde.

L’agent meurtrier est un garde du corps du ministre provincial de l’Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des Affaires coutumières, Dolly Makambo. Ce dernier a été entendu par l’auditorat hier avant d’y retourner encore aujourd’hui. Makambo a effectué, ce même jeudi, une descente en compagnie de la justice militaire au centre de santé Vijana, dans le cadre des enquêtes.

Vidéo