Catégorie
ACTUALITE.CD

La Cour de cassation a procédé ce lundi 28 octobre à l'instruction des renseignants sur le dossier qui oppose l'ancien ministre des finances de la ville de Kinshasa Guy Matondo au bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, représenté par Gode Mpoyi, son président.

Plusieurs autorités s’étaient succédées à la barre dont l'ancien gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta, l'ancien ministre provincial de transport Godard Motemona, l'ancien ministre provincial des infrastructures Robert Luzolano, l'actuel ministre provincial du transport Jean Mbokoso , l'actuel ministre des infrastructures Thierry Kabuya.

Ainsi, le complément d'instruction interviendra à la prochaine audience ainsi que e probablement la plaidoirie.

Les avocats de l'accusé se disent satisfaits de l'instruction, mais déplore l'absence de Gode Mpoyi et celle de Gentiny Ngobila, qui pour eux font peser le doute qui profite à Guy matondo.

« La curiosité est que aujourd'hui, on a attendu l'actuel gouverneur et le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa qui est l'initiateur de cette action et ces autorités n'ont pas comparu. Pourquoi ? On ne sait pas. Tout ceci prouve qu'il n’y a rien comme preuve mise à charge de notre client et nous espérons que nous allons démontré à la cour que c'est un Monsieur qui n'a pas commis ces faits qui lui sont reprochés. C'est un innocent qu'il faut libérer. Pour nous si les plaignant ne viennent pas, ils créent eux même le doute qui profite à notre client », a dit à ACTUALITE.CD Me Papy Mayamba.

Pour eux, aucune preuve aujourd’hui n'a démontré la culpabilité de leurs clients.

« Aujourd'hui, l'ancien gouverneur de la ville André Kimbuta Yango est venu comparaître ainsi que certains ministres provinciaux qui ont travaillé quand il était encore gouverneur. La journée d'aujourd'hui était en faveur de notre client parce que la plupart de dépositions faites étaient à décharge. La cour lui même a compris que les faits mise à charge de notre client sont imaginaires. Tous ceux qui ont comparu même ceux qui avait l'intention de le charger n'ont apporté aucune preuve », a t-il poursuivi.

Guy Matondo est détenu depuis le 23 août à la Prison centrale de Makala, à la suite d’une interpellation à l’Assemblée provinciale faite par Tenge Te Litho, alors député provincial. Il est accusé de surendettement du gouvernement Kimbuta auprès des banques commerciales, évalué à 18 millions USD. Il lui est également reproché, selon l’accusation, la création des comptes fictifs ou parallèles, ainsi que les arriérés de salaire et primes des ministres provinciaux allant jusqu'à plus de 30 mois.

Ecoutez l'avocat de Guy Matondo au micro ACTUALITE.CD de Ivan Kasongo

Ivan Kasongo

Vidéo