Breaking news

Caricature : Ibenge, un départ salué, un respect mérité

Jeudi 8 août 2019 - 08:05
Catégorie
ACTUALITE.CD

Cédric Bakambu a réagi à la démission de Jean Florent Ibenge à la tête de la sélection nationale de football de la RDC, les Léopards, ce mercredi 7 août. L’avant-centre de Beijing Guoan salue la décision prise par son désormais ex-sélectionneur.

« Chacun aura en mémoire qu’il y a un avant et un après Florent Ibenge en sélection. Faire passer l’intérêt du pays, du collectif avant ses intérêts privés. C’est ce que nous devons transmettre à nos générations futures, c’est ce que fait M. Ibenge avec cette décision courageuse », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Ibenge : « Je viens de parler avec le président, je suis venu lui dire mon envie et ma décision d’arrêter avec l’équipe nationale »

Cédric Bakambu se souvient également de ses débuts en sélection. Il dit avoir été bien accueilli par Florent Ibenge.

« Lors de mes premiers pas en sélection nationale, le coach Ibenge était là pour m’accueillir avec bienveillance et professionnalisme. Nous avons partagé, le coach, mes coéquipiers et moi de belles années avec le même but : Hisser haut les couleurs de notre belle nation », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, cette décision ne surprend certes pas Bakambu. Dans un entretien exclusif accordé à SoFoot, le meilleur buteur des Léopards à la CAN-Egypte 2019, affirmait que "la sélection ne progresse plus et que Florent Ibenge n’était plus l’homme de la situation".

« Lorsqu'un joueur est mauvais, on le remplace. Je pense qu'il devrait en être de même à tous les niveaux, que ce soit pour les entraîneurs ou pour les responsables de la Fédération. Le football de haut niveau réclame de l’exigence à tous les niveaux, avec des remises en question à tous les postes. Et aujourd'hui, à titre personnel, je pense que Florent Ibenge n'est plus l'homme de la situation, même si je n'oublie pas qu'il a fait du très bon travail à la tête de la sélection », déclarait Cédric Bakambu.

Lire aussi : Ibenge : “c’est sans pression que je quitte la sélection, ceux qui me connaissent savent que c’était ma dernière CAN”

Japhet Toko