Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

Les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) ont fait incursion, vendredi soir, dans la localité de Maleki, située à 13 knm au nord-ouest de la cité d'oicha (Nord-Kivu)

Ils se sont affrontés avec les militaires pendant une dizaine de minutes. L'armée a raccroché faute d'effectif, affirme la société civile locale. Ce qui a permis aux assaillants de piller de fond en comble plusieurs habitations et commerces. Ils ont aussi enlevé deux civils dont un écolier.

"Les éléments ADF sont entrés vers 21 heures, ils ont commencé par prendre en otage deux personnes et à leur demander les maisons qu'ils vont piller. Mais, vers 21 heures 15, ils se sont rencontrés avec les militaires qui étaient en patrouille et là ils se sont affrontés. Malheureusement les militaires ont replié suite à l'insuffisance d'hommes. Après ces affrontements, ils ont commencé à piller la totalité des maisons dont les bétails et autres biens ménagers. Ils ont pris en otage deux personnes dont un écolier finaliste", rapporte à ACTUALITÉ. CD, Janvier Kasairyo de la société civile de Beni.

Les exactions des rebelles ougandais, retranchés dans le Nord-Kivu, depuis 1995, sont chroniques depuis 2014 dans le territoire de Beni. A cela, s'ajoute des cas isolés dont celui de ce samedi 13 juillet.

Deux personnes, parmi lesquelles un chef d'avenue et une femme, ont été tuées par des hommes armés dans la matinée au quartier Mukulya, situé à l'entrée sud-ouest de la ville de Beni  Yassin Kombi