Catégorie
ACTUALITE.CD

Le groupe de réflexion et d’échanges sur les marchés publics en RDC (GREM), une association membre de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), s’inquiète de la tentative de passation irrégulière du marché de construction et de réhabilitation des bâtiments abritant la résidence du Président de la République.

Une lettre de dénonciation a été adressée au Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), pour la transparence, l’équité et l’économie dudit marché public.

Nous vous saisissons conformément à l’article 53 alinéa 1er du décret n°10/21 du 02 juin 2010 portant création, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), qui dispose : « le Comité de règlement de différends est chargé de recevoir les dénonciations, les irrégularités constatées par les parties intéressées ou celles connues de toutes autres personnes avant, pendant et après la passation ou l’exécution des marchés publics et de délégations de services publics »,indique la lettre du GREM.

Pour cette association, la procédure de passation de marché de gré à gré pour la construction et de réhabilitation des bâtiments abritant la résidence du président de la République contient quatre irrégularités, à savoir :

Lire la suite sur DESKECO.COM