Catégorie
Photo droits tiers

Le 11 juillet 2013, alors qu’ils effectuaient une mission exploratoire pour évaluer les besoins médicaux à Kamango, dans la province du Nord-Kivu, quatre membres d’une équipe de Médecins Sans Frontières ont été kidnappés durant l’attaque du village par le groupe armé Allied Democratic Forces (ADF – Forces démocratiques alliées), rappelle l’organisation dans un communiqué.

« A la faveur des opérations militaires menées contre les ADF par les forces armées congolaises, l’un des membres de l’équipe MSF enlevée à Kamango a réussi à s’enfuir le 29 août 2014, après plus de 13 mois de détention. Au cours de la même période de nombreux autres détenus ont également faussé compagnie à leurs geôliers. Malheureusement, Philippe Bundya Musongelwa, Richard Muhindo Matabishi et Romy Ya-Dunia Ntibanyendera sont toujours portés disparus », explique MSF.

MSF est présente en RDC depuis 1977. L’organisation s’est dotée de plusieurs équipes de réponse aux urgences à travers le pays qui ont pour vocation de répondre aux urgences sanitaires et humanitaires (épidémie, pandémies, déplacements de populations, catastrophes naturelles, etc.). Ces équipes assurent la surveillance épidémiologique et répondent aux urgences dans un court délai par des actions médicales ponctuelles visant à limiter la morbidité et la mortalité.

« L’organisation reste mobilisée autour de nos 3 collègues et toutes nos pensées vont à leurs familles ainsi qu’à leurs proches. Les recherches se poursuivent et MSF remercie vivement toute l’aide et les efforts des autorités pour le dénouement de cette situation et l’obtention de la libération des trois employés de l’organisation », ajoute MSF dans son communiqué.

Les ADF sont un groupe armé d’origine ougandaise créé à l’origine pour faire opposition au gouvernement ougandais, avant de devenir un mouvement islamiste basé au Congo suite à la fusion des groupes « National Army for the Liberation of Uganda » (NALU) et ADF sous ordres de Jamil Mukulu. Ces quinze dernières années, les ADF sont principalement basés dans les monts Rwenzori et dans la vallée de la Semuliki, en territoire de Beni.

Vidéo