Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Un hélicoptère de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Congo (Monusco) s’est écrasé vendredi dernier alors qu’il était dépêché à Fizi (Sud-Kivu) pour évacuer à Bukavu, dix militaires congolais blessés lors des combats, a appris ACTUALITE.CD auprès de la mission.

Le chef du bureau de la Monusco Bukavu, Karna Soro qui donne la nouvelle n’a pas évoqué des pertes en vies humaines ni des blessés parmi les membres d’équipage.

« Le jeudi 13 juin 2019, dans le cadre d'une coopération habituelle avec les FARDC, Nous avons été saisis par le commandement de l'opération Sukola 2, Sud Sud-Kivu demandant une assistance à la Monusco pour l'évacuation sanitaire des blessés graves des FARDC qui seraient au niveau de Fizi, nous avons étudié toutes les possibilités de le faire arriver à Baraka mais il s'est avéré que l'évacuation sanitaire devrait être immédiatement entreprise compte tenu du fait qu'on était dans une situation où il fallait sauver la vie de ces soldats. La MONUSCO a dépêché un hélicoptère Puma à Fizi pour récupérer ces blessés, pendant que l'équipe médicale des FARDC attendaient ces blessés à l'aéroport de Kavumu, malheureusement au moment de l'atterrissage le rotor a touché un arbre entraînant des dommages au niveau de l'hélicoptère », a-t-il dit.

Les blessés ont été évacués à bord d’un deuxième hélicoptère dépêché par la mission de l’ONU.

« Avec les FARDC et les populations locales, la prise en main des blessés a été assurée en attendant l'arrivée d'un autre hélico qui lui est parti de Bukavu immédiatement dans la soirée de vendredi 14, et a ramené les 10 blessés à Bukavu où ils ont été transférés à l'hôpital des FARDC », a ajouté M. Soro.

Des sources militaires précisent que tous les 10 blessés sont pris en charge à l'hôpital des forces armées de la RDC depuis le vendredi soir à Bukavu.

L’armée combat plusieurs groupes armés dans la région de Fizi. Il s’agit notamment d’une coalition des miliciens conduits par Amuli Yakotumba d'une part et d'autres part, les groupes Gumino, Twaherano à Minembwe.

Justin Mwamba