Breaking news

A Lubumbashi, la jeunesse de l’UDPS appelle au calme après les actes de vandalismes au siège du PPRD

Lundi 17 juin 2019 - 09:58
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La Ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a appelé, dimanche 16 juin, à Lubumbashi (Haut-Katanga), les militants du parti à préserver la paix après les manifestations qui ont causé la mise à sac du bureau du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) par les «combattants» du parti au pouvoir.

« La Ligue des jeunes de l'UDPS condamne ces actes de violence qui ont sérieusement perturbé la paix, la circulation et l'ordre public. Elle invite tous ses membres dans le Haut-Katanga à éviter le chemin de la violence et de l'extrémisme pour préserver la paix, l'unité et la cohésion nationale car l'essentiel étant d'aller de l'avant. Les initiateurs de la coalition FCC-CACH se montrent plus déterminés à avancer que nos militants respectifs », a dit Juan Beleshayi, secrétaire exécutif national de la jeunesse de l’UDPS. C’était devant les responsables des jeunes du parti de Félix Tshisekedi à Lubumbashi.

Les militants de l’UDPS ont manifesté dans plusieurs villes du pays après le débat à l’Assemblée nationale sur les ordonnances de Félix Tshisekedi nommant les mandataires à la SNCC et à la Gécamines. Ces manifestations n’avaient pas été appréciées par les militants du PPRD qui avaient, à leur tour, manifesté devant le Palais du Peuple, à Kinshasa, avant les affrontements contre ceux de l’UDPS, sur le boulevard Sendwe, dans la commune de Kalamu.

M. Beleshayi invite les partisans de deux partis à se demander pardon pour «ne pas laisser place à la haine».

José Mukendi