Breaking news

RDC/Ebola : Destruction et "incendie criminel" d'un point de contrôle en Ituri

Dimanche 16 juin 2019 - 23:55
Catégorie
Incendie d'un CTE

Les autorités sanitaires ont rapporté ce dimanche 16 juin 2018, l'incendie d'un point de contrôle sanitaire dans la province de l'Ituri , une des deux provinces frappées par l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans la nuit de samedi à ce dimanche, le point de contrôle de Mudzipela, dans la province de l'Ituri, a été détruit et incendié par des "inconnus", a indiqué le ministère de la Santé dans un bulletin publié dans la soirée.

Frontalière à l'Ouganda, l'Ituri a été touchée par Ebola quelques jours après la déclaration de l'épidémie au Nord-Kivu où sont rapportés la majorité des cas et des décès.

Des cas de résistance communautaire contre les traitements et vaccinations sont dénoncés dans cette région par les autorités et les agents de santé. A la résistance communautaire s'ajoute la non-collaboration de la population avec les équipes de riposte et l'insécurité comme facteurs ayant contribué à la recrudescence du nombre de cas confirmés et décès.

Ce dimanche 16 juin 2019, un groupe de motards a également "essayé de s’en prendre à une équipe de prévention et contrôle des infections (PCI) qui était en train de décontaminer le ménage d’un cas confirmé d’Ebola à Hoho, dans la zone de santé de Rwampara", a signalé l'autorité sanitaire, dans son bulletin journalier. Les autorités urbaines ont envoyé des renforts de la police pour disperser les motards et permettre à l’équipe de PCI de rentrer à la coordination. Aucun agent de la riposte n’a été blessé.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu, vendredi dernier, que l'épidémie d'Ebola qui frappe la RDC depuis dix mois constitue une "urgence sanitaire pour la région”.

Les risques de propagation au niveau mondial est "faible", a affirmé l'agence onusienne basée à Genève, en Suisse. Son directeur général, Dr Tedros Adhanom, a entamé une visite indéterminée en RDC, vendredi. 

Il a rencontré le nouveau Premier ministre congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, avant de se rendre à Butembo et Katwa, principaux foyers de l'épidémie d'Ebola dans le pays. Samedi soir, le ministère de la Santé a fait état de 1 440 décès causés par Ebola dont 1 354 parmi les 2.054 cas confirmés et 94 probables.   

Christine Tshibuyi