Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Plusieurs centaines de jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) ont pris d’assaut, ce mercredi 12 juin 2019, les abords du Palais du peuple, à Kinshasa, en réponse aux jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), qui y ont manifesté leur colère toute la journée de lundi contre ce qu’ils qualifient d’outrage au chef de l’Etat de la part des députés de leur plateforme, le Front Commun pour le Congo (FCC), lors de la plénière de vendredi dernier à l’Assemblée nationale.

« Nous ne sommes pas du tout contents du désordre que l’UDPS est en train d’orchestrer dans le pays. C’est pourquoi, nous sommes venus ici devant le Palais du peuple dire à nos députés de travailler comme il se doit. Nous sommes non violents, notre parti le PPRD est bien organisé. Nous encourageons nos députés à travailler parce que nous les avons délégués, qu’ils ne prennent pas en compte les menaces des jeunes de l’UDPS parce que le PPRD aussi a les jeunes de toutes les catégories. Nous sommes nombreux que ces jeunes de l’UDPS. S’ils continuent de manifester, nous allons les poursuivre jusqu’à leurs domiciles », a déclaré dans la foulée Willy Batusue, président de la Ligue des jeunes du PPRD/Mont Amba.

Ils appellent Félix Tshisekedi à calmer sa base.

« Nous sommes aussi venus mettre en garde la jeunesse de l’UDPS qui a dépassé les bornes par ses actes de brutalité au moment où le peuple n’en a pas besoin. Nous respectons le président Félix Tshisekedi qui doit diriger dans la cohésion comme le président Joseph Kabila l’a fait. Qu’il calme sa base pour que nous allions vers un Congo émergent », a pour sa part dit Aurélie Pamu, chargée de communication du PPRD à Lukunga.

Le jeunes du PPRD sont conduits par leur président national, Papy Pungu. La police présente sur le lieu a érigé une barrière à l’entrée du Palais du Peuple que les militants du PPRD respectent jusqu’ici.

Berith Yakitenge