Catégorie
Photo droits tiers

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption réclame un audit sans complaisance des fonds du gouvernement congolais et de la Banque mondiale destinés au redressement de la Société nationale des chemins de fer. L'actuel Premier ministre a piloté la SNCC à l'époque de la mise en œuvre de ces fonds sans résultats probants.

“La Ligue congolaise de lutte contre la corruption appelle les nouveaux dirigeants de la Société des chemins de fer du Congo, tous deux d’ex-opposants, à demander un audit de l’entreprise, non seulement sur les fonds versés par le gouvernement congolais, mais aussi par la Banque mondiale“, a dit sur RFI Ernest Mpararo, président de la Licoco. LIRE LA SUITE SUR DESKECO.COM