Breaking news

"Les gens se plaisent à se faire appeler honorables alors qu’ils sont corrompus ou corrupteurs" (Jean Goubald)

Dimanche 9 juin 2019 - 10:26
Catégorie
Caricature ACTUALITE.CD réalisée par Kash

Jean Goubald Kalala, guitariste et chanteur populaire et respecté, ne siègera pas à l’Assemblée nationale. Proclamé député national par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le représentant du Mont-Amba devra céder son siège au ministre du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, selon l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle, ce vendredi 7 juin.

« Je suis fatigué de la corruption. Les gens se plaisent à se faire appeler honorables alors qu’ils sont corrompus ou corrupteurs. Je vais engager une lutte contre la corruption dans ce pays. Si le pays est infiltré, c’est parce qu’entre nous, nous sommes corrompus à ce point. Nous devons engager une lutte contre la corruption », a-t-il dit à ACTUALITE.CD

Cette posture entre dans un positionnement naturel du chanteur : « Ma lutte a toujours été de chercher à recouvrer la filiation du Congolais à l’Eternel, au Père. Il y a ensuite cette lutte citoyenne ».

Même loin du Palais du peuple, Jean Goubald Kalala veut continuer à se battre sans forcément s’allier à une force politique.

« Je ne suis pas dans l’opposition. Je ne suis pas de la majorité. Je suis dans le peuple. Je suis dans ce peuple qui ne mange pas. Je suis dans le peuple qui n’est pas soigné », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Invalidation de Goubald et d’Okende : la Cour constitutionnelle a appliqué les injonctions d’une famille politique (G. Kapiamba)