« La Cour constitutionnelle se prend à son propre piège en invalidant les députés sans évidence aucune » (Fayulu)
Photo droits tiers

Martin Fayulu ne comprend pas comment la Cour constitutionnelle tranche sur le contentieux électoral, notamment pour la députation. Le candidat de Lamuka qui réclame toujours « la vérité des urnes » se demande comment la « Haute cour » opère « sans recomptage des voix ».

« La Cour constitutionnelle de la #RDC se prend à son propre piège en invalidant les députés sans évidence aucune. Sans recomptage des voix devant témoins et reclassifications des résultats, comment la Cour peut-elle justifier ses décisions iniques ? », a-t-il demandé sur son compte Twitter.

Martin Fayulu, qui se considère comme le seul président légitime, avait déjà pris position en faveur de Mike Mukebayi, suspendu par le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, et se prononce après la décision de la Cour Constitutionnelle d’invalider les élections de Jean Goubald Kalala et de Chérubin Okende, tous deux membres de la « galaxie » Lamuka.

Lire aussi : Invalidation de Goubald et d’Okende : la Cour constitutionnelle a appliqué les injonctions d’une famille politique (G. Kapiamba)

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une