Breaking news

Assemblée provinciale du Nord-Kivu : l'AFDC-A va en appel contre la validation de Jean-Paul Lumbulumbu par la Cour comme vice-président

Samedi 25 mai 2019 - 14:22
Catégorie
Jean Paul Lumbulumbu (en veste bleue) et les avocats de l'AFDC-A à la barre devant la Cour d'appel de Goma/Ph Jonathan Kombi ACTUALITE.CD

Le procès en appel de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) et alliés contre le député provincial Jean Paul Lumbulumbu a démarré, ce samedi 25 mai, à la Cour d'appel de Goma (Nord-Kivu). N'ayant pas été satisfait du premier arrêt de la cour, le regroupement politique cher à Modeste Bahati Lukwebo a introduit devant la même cour une requête demandant la suspension du député Jean Paul Lumbulumbu au poste du vice-président de l'assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Pour cette deuxième requête, après plaidoiries de deux parties, la Cour a pris la cause en délibérée et rendra son verdict dans le délai de la loi, c'est-à-dire le lundi 27 mai 2019, car "cette matière requiert célérité".

Tout juste en début de l'audience, les avocats de l'AFDC-A ont annoncé leur désistement dans cette affaire.

" Je suis venu pour demander à mon parti de laisser cette affaire. Étant moi-même élu de Lubero, comme Jean Paul Lumbulumbu, j'ai estimé qu'il fallait abandonner les poursuites contre lui parce qu'il y a encore beaucoup à faire ", a déclaré à ACTUALITE.CD le député Aisé Kanendu, qui conteste l'élection de son collègue Jean Paul Lumbulumbu au poste de vice-président de l'organe délibérant du Nord-Kivu.

Jean Paul Lumbulumbu entrevoit un piège car aucun mandat de désistement n'a été brandi par le camp adverse.

"Et comme il n'a pas voulu qu'on s'arrête là, j'ai tous les moyens qui me donneront gain de cause et cette affaire doit donc aller haut", a ajouté M. Kanendu.

Lumbulumbu pense qu'il s'agit d'un acharnement contre sa personne dans cette affaire mais dit croire à un aboutissement en sa faveur.

" Je pense que le juge va dire le droit. L'exercice d'un recours est un droit mais en abuser est une faute. Et une faute doit être sanctionnée. L'assemblée plénière a validé le PV que l'AFDC-A attaque ici en justice. Le 24 mai 2019, sur 45 députés présents dans la salle, 44 ont voté pour le PV dont un député de l'AFDC. L'Assemblée provinciale a légitimé mon pouvoir de vice-président. Je pense que tout ce qui se passe, c'est de l'acharnement d'un député national et je ne sais pas qu'est-ce qu'il cherche exactement", a réagi le député Lumbulumbu.

L'élection des membres du bureau définitif de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu avait eu lieu le 14 mai dernier. Les députés Aisé Kanendu et Jean Paul Lumbulumbu avaient obtenu le même nombre des voix (24 chacun). Seule "la voix prépondérante" du président avait tranché en faveur de Lumbulumbu, conformément à l’article 23 du règlement intérieur de la chambre.

Jonathan Kombi