Catégorie
Jean-Yves Le Drian et le personnel de l'INRB

Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, fait part de la détermination de son gouvernement à soutenir la lutte contre l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo. En visite officielle à Kinshasa, Le Drian a visité les installations de l’Institut national de la recherche biomédicale (INRB) où des études sont menées dans le but de lutter contre différentes pandémies.

Reçu par le docteur Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’INRB, Jean-Yves Le Drian s’est félicité de la riposte qui s’effectue contre l’épidémie d’Ebola en RDC. Le ministre promet un soutien indéfectible de la France dans le but de vaincre cette épidémie qui a déjà fait environ 1200 morts dans l’Est de la RDC.

« Je me réjouis de la bonne collaboration qui existe entre les ONG françaises et les autorités congolaises, mais aussi de l’INRB et l’INSERM de Montpellier. Tout cela va dans le sens d’une coopération renforcée d’une lutte ou d’une riposte commune contre cette maladie. La France continuera à apporter son soutien à ce combat qui n’est pas uniquement le combat de la RDC. C’est aussi un combat plus général à un moment donné où les enjeux de santé sont tout à fait essentiels. Cela se déroule dans une zone qui est touchée par l’insécurité. Cela rend encore plus difficiles les interventions et le diagnostic. C’est pour ça que je fais part de tout soutien de la France pour cette riposte qui se fait dans des conditions difficiles », déclare le ministre français à l’issue de sa visite à l'INRB (Institut National de la Recherche Biomédicale).

Le docteur Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’INRB, salue le passage du ministre français. Pour lui, la visite de la France renforce la détermination de son Institut à étendre sa collaboration avec différents gouvernements internationaux dans le cadre de la recherche visant à vaincre les pandémies.

« L’INRB diversifie sa collaboration avec différentes institutions internationales. Il y a des domaines où nous n’avons pas d’appui. Nous allons insister pour que la France revienne vraiment à l’INRB pour qu’elle contribue de façon visible à la riposte », dit le docteur Jean-Jacques Muyembe.

Après sa rencontre avec le président Tshisekedi, Jean-Yves Le Drian est attendu au Centre de Hautes études de stratégie et de défense.

Will Cleas Nlemvo