Catégorie
Illustration/des étudiantes de l'IFASIC consultent la valve

L'Association du Corps Académique et Scientifique de l'Université de Lubumbashi (ACASUL) a lancé, ce mercredi 15 mai 2019, un mouvement pour réclamer le paiement de cinq mois d’arriérés de prime institutionnelle. La décision a été prise au cours d’une assemblée générale qui a réuni une centaine d'enseignants.

Selon le professeur Moke, secrétaire général de l'intersyndical des professeurs de l’UNILU, les négociations menées auprès des autorités n’ont pas produit d’effet positif.

« L'assemblée était démocratique. La majorité a voté pour la grève, donc elle est confirmée immédiatement pour le personnel administratif, académique, scientifique et technique. Cette grève illimitée ira jusqu’à la satisfaction totale de nos revendications », a dit le professeur Moke. 

Prenant part à cette assemblée générale, le recteur de l'Université de Lubumbashi, Gilbert Kishiba, a appelé les professeurs à plus de patience en attendant les solutions à leurs revendications.

Ce mouvement de grève de l'Association du corps académique et scientifique de l'Université de Lubumbashi est le premier depuis le début de cette année académique.

José Mukendi