Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Les FARDC repoussent, ce mercredi 8 mai, une attaque des présumés miliciens Maï-Maï à Butembo (Nord-Kivu). Aucun bilan n’est encore disponible. Les tirs étaient localisés tôt le matin vers le rond-point Soficom. 

Cette attaque intervient environ un mois après une autre incursion dans la cette ville d’environ un million d’habitants. Un milicien a été tué. Selon le maire de la ville, Sylvain Kanyamanda, les miliciens avaient attaqué une position militaire basée dans la partie nord de Butembo.

Les affrontements de ce matin risquent d’avoir un impact sur la riposte contre la maladie à virus Ebola. Mardi 7 mai déjà, les activités de la réponse sanitaire n’avaient pas pu complètement reprendre suite à une tension provoquée par un accident impliquant un conducteur de taxi-moto et le véhicule d’une équipe de la riposte. 

Depuis le début du mois de mai, c’est le quatrième jour consécutif durant lequel les activités de la riposte ont été perturbées à Butembo, à cause de l’insécurité. Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 1.585, dont 1.519 confirmés et 66 probables. Au total, il y a eu 1.055 décès dont 175 à Butembo.