Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

L’ancien candidat à l’élection du gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Deo Kasongo lance au mois de juillet prochain la « Fondation Kinshasa ya Sika ». Cette ONG aura comme objectif l’encadrement de la jeunesse à travers notamment les formations professionnelles. Elle ambitionne également de créer une école et une bibliothèque moderne.

« Nous sommes une nouvelle dynamique des jeunes. Nous voulons créer la  différence dans plusieurs domaines. Moi, je serai un acteur majeur de ma génération. Et je veux avec moi amener le plus de personnes possible », a dit Deo Kasongo au cours d’une conférence de presse organisée ce mardi à Kinshasa.

Revenant sur son expérience électorale, l’entrepreneur a remercié tous ceux qui lui ont apporté un soutien.

«Je suis réaliste et j’ai aussi observé plusieurs choses qui font partie de la politique de notre pays. Mais, nous n’avons rien perdu. Plus ton échec est grand,  plus grand sera également ta réussite (…). Ne nous battons pas entre nous pour des choses sordides mais pour des meilleurs projets et surtout pour offrir des belles choses à notre société. Personnellement, j’ai été émerveillé de l’enthousiasme et l’adhésion populaire de Kinshasa, de l’intérieur et de la diaspora à notre programme 6.0. Mes remerciements aux les  coiffeurs, aux mamans maraichères, vendeurs du Grand Marché ainsi qu’aux chauffeurs ».

Il regrette également le fait qu’il ait été victime des diffamations et calomnies pendant la campagne électorale.

« Je vous épargne des certains détails pour vous éviter des crises.  Mais, c’était  difficile pour certains de mes proches de les  supporter mais je pense que cela est une nouvelle donne qu’on devra parfois s’habituer (…). J’ai essayé de comprendre certains  parce qu’ils n’ont que la politique comme métier. La grande majorité ne sait faire que ça. Pour eux, c’est une question de vie ou de mort. Il s’est passé des choses, qui parfois, me faisaient rigoler.  Pour nous, c’est une question d’idéal et des résultats pragmatiques dans la vie de nos concitoyens. Déjà, nous faisons plusieurs autres choses et nous allons continuer notre combat pour changer notre Ville et notre jeunesse », a t-il conclu.

Lire aussi:RDC : Déo Kasongo, cet entrepreneur qui veut diriger la ville de Kinshasa