Breaking news

RDC : Kagame et Museveni sont « disposés à rétablir la paix en RDC », affirme Tshisekedi

Mardi 16 avril 2019 - 18:23
Catégorie
Une maison attaquée par les présumés rebelles ADF à Beni/Ph Yassin Kombi ACTUALITE.CD

A Beni, ce mardi 16 avril, le président de la république, Félix Tshisekedi a expliqué à la population le bien-fondé de sa démarche auprès de ses homologues de la sous-région pour la restauration de la paix dans l’est du pays.

« En ce qui concerne la paix, je vous dirai ceci : j’ai commencé d’abord par me rencontrer avec les chefs de l’Etat des pays voisins (Ouganda et Rwanda). J’ai dit à ces deux présidents que si nous sommes vraiment frères, que nous laissions de nous entretuer. Le moment est venu pour que nous donnions à nos peuples ce dont ils ont besoin entre autres la paix et le bonheur. Nous devons tout faire pour les leur garantir. Ils m’ont dit qu’ils sont disposés à rétablir la paix en RDC », a expliqué Félix Tshisekedi devant des milliers de personnes rassemblées à la cour de la mairie pour l’écouter.

Depuis août 2014, plusieurs centaines de civils ont été tués dans des massacres attribués aux rebelles des forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni.

Lire aussi : Lire ici : 10 choses à retenir sur la politique de Tshisekedi pour lutter contre l’insécurité dans l’est de la RDC

Le chef de l’Etat a aussi fait part à la population des décisions prises au cours de la réunion de sécurité la veille à Goma, notamment le relèvement des troupes ayant servi longtemps dans la province du Nord-Kivu.

« Il y a aussi le problème de notre armée. J’ai reçu beaucoup de rapports à ce sujet. On nous a informé que nos militaires qui étaient venus ici ont travaillé pendant très longtemps, et qu’il faut désormais assurer la relève. C’est vrai qu’il y aura relève, mais nous n’allons pas oublier nos militaires qui se sont beaucoup battus pour le pays. Certains sont morts, d’autres sont dans des hôpitaux (…). La République va remercier toutes ces personnes, puis nous allons envoyer une nouvelle équipe car nous devons mettre définitivement fin à ce problème d’ADF », a-t-il dit.

Tshisekedi qui arrive à Beni pour la première fois en tant que président de la république a séjourné pendant deux jours à Goma. Lors de son passage en novembre dernier dans cette ville pendant la campagne électorale, la population de Beni s’était montrée hostile vis-à-vis de lui alors candidat à la présidentielle.

« Nous sommes en démocratie, ce que vous avez fait, c’est une expression démocratique. Vous avez la liberté d’accepter ou de refuser un candidat qui se présente devant vous. Je ne peux jamais être en colère contre vous car vous êtes mes parents, mes frères et sœurs », a lancé Tshisekedi alors qu’un groupe de personnes scandaient sur le boulevard des chants demandant « pardon ».

Félix Tshisekedi passe nuit à Beni. Selon les autorités locales, son agenda prévoit des rencontres avec les différentes couches sociales de Beni.

Yassin Kombi