Breaking news

RDC : les relais communautaires réclament à l'OMS trois mois d’arriérés de prime
Vendredi 5 avril 2019 - 10:24
Les relais communautaires manifestent devant le bureau de l'OMS à Goma pour réclamer trois mois d'arriérés

Une centaine d’agents communautaires engagés dans la sensibilisation sur les mesures d'hygiène dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola, manifestent, ce vendredi 5 avril 2019, devant le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Goma (Nord-Kivu), pour revendiquer trois mois d’arriérés de prime.

Ils travaillent dans les zones de santé de Goma, Karisimbi et Nyiragongo. Ils affirment que, depuis janvier 2019, ils n'ont pas été payés par l'OMS qui prend en charge leur prime.

"Nous sommes venus ici au bureau de l'OMS dans le but de réclamer notre salaire de trois mois. Depuis mois de janvier, nous sommes sur terrain en train de faire le porte-à-porte pour sensibiliser la population sur des mesures de prévention contre Ebola. Nous travaillons du lundi au dimanche, sans être payés. Il est prévu qu'un mobilisateur social soit payé 10$ par jour. Et donc ils nous doivent environ 900$ à chacun. Nous sommes plus de 1500 agents", a indiqué Meschack Mapendo Migabo, superviseur des relais communautaires.

Pendant qu'ils manifestent dehors, leurs délégués sont en pourparlers avec les responsables de l'OMS ainsi que les représentants du ministère de la Santé en vue de chercher une solution à leur revendication.

"Une réunion technique a lieu en ce moment entre les délégués des manifestants, l'OMS et le ministère de la Santé. C'est sûr qu'il y aura une solution mais attendons la fin de cette rencontre", a fait savoir un agent de l'OMS.

Sans donner une date précsie, le Dr Gaston Tchampenda, coordinateur de la sous coordination de la riposte contre Ebola à Goma annonce le paiement des relais communautaires dans les prochains. 

"Ils se sont trompés de cible. Ils ne devaient pas aller à l'OMS. Ils devaient plutôt venir à la coordination. Effectivement ces relais communautaires travaillent depuis le mois de janvier et nous sommes en train de tout faire pour pouvoir décanter leur situation. Effectivement, nous leur devons la paie de trois mois. De janvier jusqu'en mars 2019. Pour la paie des relais communautaires, nous étions en négociation avec les partenaires qui devaient payer les relais communautaires. C'est un grand nombre. C'est des milliers des relais communautaires. D'autre part, il fallait harmoniser le barème de paiement. Nous avons parler à la hiérarchie à Kinshasa et nous sommes tombés d'accord pour le barème de 50$ par mois par relais communautaire. C'est toute cette négociation qui a pris le temps. Donc les relais communautaires seront payés très très prochainement", a-t-il dit à ACTUALITE.CD.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 1.107, dont 1.041 confirmés et 66 probables. Au total, il y a eu 695 décès (629 confirmés et 66 probables) et 339 personnes guéries au Nord-Kivu et en Ituri, selon la situation épidémiologique du jeudi 4 mars 2019 présenté le ministère de la Santé.

Jonathan Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une