Photo ACTUALITE.CD

Didier Mumengi (Tosekwa), Rubuye Hakizimwami (Avenir du Congo), Patrick Lubala Birhashirwa (ADRP), Gerengo Valentin (MLC), Saladia Augustin (AABC), Ziaka Angelani (Avenir du Congo), Idambituo Bakaato (ADRP) et l’indépendant Ngambani Adonis ont été élus sénateurs pour la ville de Kinshasa.

Sur la ligne de départ, ils étaient 143 (dont 26 femmes) à postuler comme candidats sénateurs pour les 8 sièges réservés à Kinshasa. Comme dans 23 autres provinces, le scrutin s’est déroulé ce vendredi. Kinshasa représente un enjeu majeur pour les principales forces politiques non seulement du fait que la ville-province a le plus grand nombre de sièges comparativement à d’autres provinces (quatre chacune), mais aussi parce que c’est la capitale.

Le constituant a disposé que les sénateurs représentent la province au Parlement. Pour cette législature, le nombre de sièges est passé à 109, avec l’entrée de Joseph Kabila comme ancien chef de l’Etat élu, donc sénateur à vie.

Christine Tshibuyi et Auguy Mudiayi

Catégorie