Assemblée nationale

Des Kinois se sont exprimés sur leurs attentes sur la nouvelle législature qui s'est installée ce lundi 28 janvier 2019 à l'Assemblée nationale.

Nombreux sont ceux qui mettent en garde les nouveaux élus contre la poursuite des intérêts personnels au lieu des intérêts communs.

"Nous avons tous vu comment les députés de la législature précédente ont travaillé. Nous ne voulons pas voir les nouveaux députés sombrer dans la médiocrité. Nous aimerions voir un changement avec les nouveaux parlementaires, nous ne votons pas pour qu’ils s'enrichissent " - Christian.

«Ils ne sont pas là-bas pour ne voter que les lois et voir leurs intérêts personnels. Ils doivent savoir qu’ils sont là pour le peuple et voir comment arranger la situation de cette population qui meurt de faim à tout moment dans ce pays» - Mukubwa.

"Le changement tant attendu doit être effectif par le contrôle parlementaire sur tous les plans. La justice doit faire son travail quand il y a abus du pouvoir. Les gouvernants devraient être interpellés dans ce cas pour être sanctionnés" - Mbaya.

« A mon avis, je pense que ces parlementaires feront quelque chose de plus par rapport à ceux qui les avaient précédés. Lesquels étaient d’abord gouvernés sous un mauvais leadership. Je ne dénigre pas le président sortant, Joseph Kabila, mais j’ai dit seulement qu'il y avait quelques défaillances au sommet de l’Etat. Ce qui faisait que même ceux qui étaient au parlement ne pouvaient pas mieux faire» - Trésor

Herve Kabwatila et Noella Sango

Catégorie