Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Au moins dix personnes ont été tuées cette nuit dans une nouvelle attaque attribuée aux combattants ADF (Forces Démocratiques Alliées) à Mavivi, à Beni (Nord-Kivu). Huit personnes étaient mortes pendant l’incursion, mais deux autres personnes, parmi les blessés, n’ont pas survécu portant le bilan provisoire à dix personnes tuées.

« Les victimes sont essentiellement dans les familles militaires. Il n’y a pas eu d’affrontement. Tout s’est passé la nuit, on est sur le terrain », a brièvement dit à ACTUALITE.CD le capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l’armée dans la région.

Selon Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo, au moins 235 personnes ont été tuées au cours de plus de 100 attaques menées à Beni, en 2018. Plus de 165 civils ont été kidnappés pour obtenir une rançon, et des dizaines d’autres ont été blessées ou ont disparu. Au moins 1 000 civils ont été tués dans cette région au cours d’une série de massacres qui a commencé il y a quatre ans.