Catégorie
De gauche à droite : Adolphe Muzito, Martin Fayulu, Kyungu Wa Ku Mwanza et Muhindo Nzangi en conférence de presse à Goma

La coordination provinciale de la coalition électorale Lamuka, au Nord-Kivu, demande à la population de manifester pacifiquement, dès ce jeudi 27 décembre 2018, contre le report des élections par la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) à Beni, Butembo et Yumbi.

Lamuka accuse la CENI de violer la loi électorale en excluant les trois circonscriptions du Nord-Kivu et du Maï-Ndombe des élections prévues dimanche prochain.

« La mise à l’écart de certaines circonscriptions est inenvisageable par l'actuelle loi électorale. En effet, le seuil est déterminé sur base du suffrage exprimé sur toute l'étendue du territoire national ou de la province. Si l'élection au Nord-Kivu est tenue à deux temps, comment sera calculé le seuil d'avant et d'après ? En outre, les partis politiques ou regroupements qui comptent sur les 1.200.000 de Beni-Butembo pour leur seuil (AABC ou L'AR) ne seront-ils pas pénalisés pour le seuil à deux niveaux », dit Lamuka dans une déclaration signée ce mercredi 26 décembre par son coordonnateur provincial, Muhindo Nzangi.

En outre, Lamuka soupçonne la CENI de manœuvrer pour réduire la chance de Martin Fayulu de se faire élire dans cette partie du pays où le candidat président a été accueilli en pompe lors de la campagne électorale.

«Seul Fayulu a réussi à se rendre à Beni et Butembo, accueilli comme un roi. C'est sûr que Fayulu aura la totalité du suffrage. En excluant 1.200.000 électeurs, Kabila réduit le nombre des votants pro Fayulu, ce qui va beaucoup compter pour cette élection à un seul tour », ajoute la coalition.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé que la publication des résultats définitifs de la présidentielle aura lieu le 15 janvier 2019. Problème : Le nouveau président prêtera serment le 18 janvier alors que Yumbi (Mai-Ndombe), Butembo et Beni (Nord-Kivu) n’auront pas (encore) voté. Les élections pour ces zones sont renvoyées au mois de mars 2019.

Will Cleas Nlemvo