Illustration/Procès des ex-miliciens Mai-Mai Yakutumba devant le tribunal militaire de Bukavu.

Au moins 21 femmes se sont évadées, dimanche 23 décembre 2018 la nuit, de la prison à Beni (Nord-Kivu). Il s’agit de l’établissement de garde et d’éducation pour enfants en conflit avec la loi (EGEE), situé au quartier Résidentiel, dans la commune de Bungulu, près de l'état-major de la police nationale congolaise (PNC).

Cet établissement de rééducation contient deux cellules, pour les femmes et les enfants. Selon Tsongo Makelele, directeur de cette maison carcérale, les évadées étaient poursuivies pour participation aux mouvements insurrectionnels, association des malfaiteurs et vol.

Elles ont percé le mur de la prison pour s'enfuir. 23 détenues y sont restées après l'évasion.

Yassin Kombi

 

Catégorie