Breaking news

RDC : Denis Mukwege reçoit le prix Nobel de la paix ce lundi à Oslo

Lundi 10 décembre 2018 - 00:59
Denis Mukwege / Ph. Droits tiers

Conjointement avec l'Irakienne Nadia Murad, ex-esclave des djihadistes, le gynécologue congolais Denis Mukwege recevra, ce lundi 10 décembre à Oslo, en Norvège, le prix Nobel de la paix qui leur a été attribué en octobre par le comité Nobel norvégien "pour leurs efforts en vue de mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre".

Les deux récipiendaires recevront leur prix lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Ville d'Oslo. Le prix Nobel inclus une médaille d'or, un diplôme et un chèque de d'environ un million de dollars.

Fondateur de l'hôpital de Panzi, dans la province du Sud-Kivu en 1999, Mukwege Mukengere est reconnu comme l'un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules.

C'est à ce titre qu'il a reçu un doctorat honoris causa de l'Université d'Umeå (Suède), en octobre 2010. Au cours de la même année, il avait reçu la médaille Wallenberg de l'Université du Michigan (Etats-Unis).

Il est "le sauveur qui a consacré sa vie à la défense de ces victimes", avait déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen, lors de l'annonce le 5 octobre.

Surnommé "l'homme qui répare les femmes" , le médecin gynécologue de 63 ans avait dédié sa récompense "aux femmes de tous les pays meurtris par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours".

Denis Mukwege et son équipe affirment avoir déjà soigné plus de 50 000 femmes victimes de violences sexuelles perpétrées par des hommes armés dans le Sud-Kivu.

Huit cent cinquante (850) Congolais sont annoncés à Oslo pour accompagner Mukwege lors de cette cérémonie qui sera retransmise en direct au centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, annonce la fondation Panzi dans une note envoyée aux médias.

Dans la capitale congolaise, de grands panneaux et écrans géants vidéo seront installés au croisement des avenues Victoire/Université, Kintambo Magasin, boulevard Sendwe/avenue Luambo Makiadi (ex-Bokassa), route Matadi/Masikita, selon la même note.

Christine Tshibuyi

Catégorie