Bologna

La Cour constitutionnelle a confirmé, mercredi 12 septembre, la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déclarant irrecevable la candidature de Patrick Bologna à la députation nationale pour défaut de nationalité congolaise.

Député national élu en 2011, Bologna est président du parti politique Avenir du Congo (ACO), l'un des soutiens de Joseph Kabila.

Par ailleurs, la Cour constitutionnelle a validé la candidature de Lambert Matuku Memas, ministre de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, également cadre du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), dans la circonscription électorale de Gungu (Kwilu).

En somme, la Cour constitutionnelle avait réceptionné 189 recours pour les élections législatives et en a validé au moins une cinquantaine.

Stanys Bujakera Tshiamala

Catégorie