Vaccination contre Ebola

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) va apporter son appui technique dans 6 provinces (Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Sud-Kivu et Tanganyika) de la République Démocratique du Congo pour renforcer la  préparation de la riposte contre le virus Ebola.

L’appui concerne le renforcement des coordinations provinciales, la surveillance à base communautaire pour une détection rapide des cas, la prise en charge des cas, de la communication des risques, et de laboratoire.

L’objectif, selon l’OMS, est de parvenir à mieux prévenir les risques et se préparer à une éventuelle propagation de l’épidémie d’Ebola, dans ces provinces les plus exposées, suite à leur proximité avec les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où sévit actuellement la 10ème épidémie de l’histoire du pays.

L’OMS et ses partenaires financiers demeurent ‘‘mobilisés dans leurs efforts d'apporter tout l’appui nécessaire aux activités de réduction des risques et de préparation au niveau des provinces ciblées, car une nouvelle flambée de la maladie à virus Ebola peut toujours s’annoncer à tout moment, dans n’importe quelle autre province de la RDC’’, a indiqué Dr Allarangar Yokouidé, Représentant de l’OMS en RDC, dans un communiqué ce mercredi.

Cette agence de l’ONU compte s’appuyer sur 24 experts du ministère de la Santé et ceux de l’OMS formés pour prévenir l’épidémie d’Ebola dans les six provinces précitées.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, "8.190 personnes ont été vaccinées, dont 3.572 à Mabalako, 2.428 à Beni, 1.297 à Mandima, 346 à Butembo, 220 à Masereka, 150 à Katwa, 121 à Oicha et 56 à Kinshasa (du personnel médical à déployer )", indique le ministère de Santé.

Auguy Mudiayi

 

 

 

Catégorie