Equipes soignantes

 

Une jeep de l'équipe de la riposte contre Ebola a été attaquée, dimanche dernier, par les jeunes en colère au quartier Butanuka, dans la commune de Beu, ville de Beni (Nord-Kivu).

Le maire intérimaire de Beni, Modeste Bakwanamaha, condamne cet acte qui s'ajoute à celui enregistré dans la même journée du dimanche 9 septembre 2018 au quartier Rwangoma où des kits de lavage des mains étaient sabotés.

"Nous condamnons les actes posés par les jeunes du quartier Butanuka en caillassant  la jeep de l'équipe de la riposte contre ebola qui allait enterrer dignement, et d'une façon sécurisée, une victime. Et au retour du cimetière, les gens ont tendu une embuscade à notre équipe et du côté de Rwangoma, toujours dans ma commune de Beu, les jeunes s'en sont pris aux kits de lavage des mains", a déclaré le maire adjoint.

"Le soulèvement que les jeunes sont en train de faire, nous condamnons ça et nous n'allons pas tolérer ce genre d'agissement. C'est une méchanceté qui n'a pas de sens. ça s'appelle destruction méchante et c'est punissable", a-t-il martelé.

Yassin Kombi

 

Catégorie