Breaking news

RDC : « Felix Tshisekedi épouse les préoccupations de l'ONU, de l'UA, de la CIRGL et de l'Église sur le processus électoral » (Tribune)

Félix Tshisekedi, Photo ACTUALITE.CD

Dans une tribune envoyée ce mercredi 29 août 2018 à ACTUALITE.CD, Achille Mutombo-Cyaji, conseiller politique du président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Felix Tshisekedi, donne le point de vue de Félix Tshisekedi concernant les dernières discussions au Conseil de sécurité sur la situation en République Démocratique du Congo. Il affirme que celui-ci épouse les préoccupations des Nations-Unies et de l'Union africaine sur la situation au pays.

Tribune

Nous nous félicitons et remercions sincèrement la communauté internationale, par le biais de l'ONU, pour la manifestation constante de leur préoccupation quant au déroulement du processus électoral dans notre pays.

Le débat de l'ONU le 27 août 2018 sur le processus électoral en RDC était pédagogique. Il a donné des enseignements et des renseignements pour la réussite du processus :

  1. Reconnaissance des progrès réalisés vers la tenue des scrutins
  2. Le franchissement d'une étape importante. Le président Kabila n'a pas présenté sa candidature à la présidence.
  3. Le dépôt des candidatures aux élections présidentielle et législatives s'est déroulé dans l'ensemble dans un climat apaisé et dans un esprit patriotique.
  4. La publication des listes provisoires des candidats à la présidentielle et aux législatives par la CENI du 24 au 25 août 2018.
  5. La prochaine étape sera l'examen par la Cour Constitutionnelle des recours sur les candidats invalidés par la CENI.
  6. Le respect du calendrier électoral est indispensable.
  7. Préoccupation quant à la situation sécuritaire et humanitaire en RDC.
  8. L'existence des signaux rouges et des questions sans réponses :
  • Pas encore de consensus sur l'utilisation de la machine à voter
  • Les millions de personnes enrôlées sans empreintes digitales
  • La non publication de la liste des enrôlés.
  • Le refus de l'aide logistique de la MONUSCO
  • L’aération ou ouverture de l'espace politique
  • Le financement exclusif des élections par le gouvernement

L'avenir de la RDC se joue au-delà de ces échéances du 23 décembre. Un avenir qui devrait être marqué par la stabilité, le développement et la paix.

Eu égard à tout ce qui précède ;

9. Le président Félix Tshisekedi tient aux élections qui devront constituer un moment de joie pour tous. Dans ce sens, il épouse les préoccupations de l'ONU, de l'UA, de la CIRGL et des églises, notamment l'Eglise catholique qui est déjà prête à déployer des milliers d'observateurs lors de la tenue des élections proprement dites, gage de la vérité des urnes.

Achille Mutombo-Cyaji

Conseiller Politique de Son Excellence  Félix Tshisekedi.

Catégorie