RDC: une bien meilleure gouvernance budgétaire, grâce au programme avec le FMI
Mercredi 30 novembre 2022 - 06:35
FMI-RDC
FMI-RDC. Ph. Droits tiers.

Le Premier Sama Lukonde a salué vendredi dernier l’issue positive des discussions entre le Gouvernement et l’équipe du Fonds Monétaire International (FMI) et qui a abouti à un accord sur la troisième revue de la Facilité Elargie de Crédit de 200 millions USD d’appui à la balance des paiements. Cependant, une certaine opinion s’interroge sur les bénéfices que la RDC tire de ce partenariat. 

« Le pays gagne en crédibilité. Les investisseurs arrivent. Le programme avec le FMI apporte d’autres gains au niveau de la gestion macroéconomique, la gestion des finances publiques. Le programme insiste sur les réformes. Cela nous a conduit à produire des outils qui permettent d’améliorer les finances publiques. Je penses ici au décret sur la gouvernance budgétaire qui vient d’être signé par le 1er ministre et qui encadre la gestion des dépenses publiques », a expliqué Aimé Boji Sangara Bamanyirue, Ministre d'État, ministre du Budget, la semaine dernière au cours d’une conférence de presse. 

C’est quasiment tout le modus operandi qui est revisité: « Nous avons depuis deux ou trois ans introduit la notion de l’évaluation des risques budgétaires. C’est un engagement pris dans le cadre de ces réformes. On analyse chaque année les risques qui peuvent perturber l’ exécution du budget ».

Et d’ajouter: 

« Il y a la mise en œuvre d’une politique budgétaire sur base caisse. C’est de la prudence dans la gestion du Trésor public ». 

Pour le contexte, le Premier Ministre a demandé vendredi dernier au Ministre d’Etat, Ministre du Budget, au Ministre des Finances ainsi qu’à la Gouverneure de la Banque Centrale d’assurer un suivi permanent du processus avec la Direction et le Conseil d’Administration du FMI, pour l’approbation de l’accord prévue en décembre 2022. 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une